Comment choisir une dashcam ?

dashcam

Voilà un guide pour vous aider à choisir votre dashcam avec la multitude de produits qu’on retrouve actuellement sur le marché.


Alimentation 12 volts : j’étais certain que toutes les sociétés de caméras de tableau de bord passeraient à des connexions électriques de type OBD cette année, mais Garmin et la plupart des autres semblent s’en tenir à la prise de courant auxiliaire de 12 volts (également appelée allume-cigare) et aux câbles USB. Mais ce courant disparaît lorsque vous éteignez la voiture. Des modèles aberrants comme le Hibou et la PureCam utilisent le connecteur OBD-II pour une alimentation constante de 12 volts, et les câbles d’alimentation OBD-II vers USB sont maintenant disponibles séparément (comme alternative aux kits de câblage qui tirent une alimentation constante de 12 volts du faisceau de câbles). Je recommande un câble avec un port USB de type A, qui peut accueillir n’importe quelle caméra de tableau de bord. La plupart de ceux avec câbles captifs que j’ai vus sont des mini-USB.


Alimentation par batterie (ou super-condensateur) : Une batterie qui permettra à la caméra d’enregistrer après un accident est importante si vous voulez être sûr d’enregistrer tout un incident en cas de coupure de courant de 12 volts. Si la durée de fonctionnement est suffisante, elle vous permet également d’enregistrer pendant un certain temps avec la voiture éteinte. Les super-condensateurs, tout en offrant un cycle de recharge plus long et une plage de température de fonctionnement plus large, n’enregistrent pas très longtemps en cas de coupure du courant de 12 volts lors d’un accident, et parfois pas du tout.
L’enregistrement des incidents est déclenché par les capteurs d’impact (G), ou en mode stationnement, par la détection de mouvement.


Enregistrement en boucle continue pour minimiser les besoins de stockage. La vidéo est enregistrée puis immédiatement écrasée à un intervalle spécifié si elle n’est pas sauvegardée. La vidéo est automatiquement sauvegardée (protégée contre l’écrasement) lorsqu’un incident est détecté. La plupart des caméras de tableau de bord écrasent les anciens enregistrements lorsqu’elles manquent d’espace.
Le stockage en nuage est disponible avec certaines caméras de tableau de bord comme la Owl et la PureCam. Le téléchargement vers le cloud en temps réel est une bonne protection contre les dommages et le vol. En supposant que le voleur ne soit pas assez intelligent pour tuer la caméra du tableau de bord immédiatement. C’est pratique pour ceux qui gèrent des flottes de véhicules, et pour s’assurer que les vidéos d’incidents sont mises en ligne en toute sécurité.
Enregistrement autonome en cas de panne de courant pour être sûr de capturer l’intégralité d’un incident. Cela nécessite une batterie ou un super-condensateur de grande capacité (voir ci-dessus). L’appareil photo doit être réglé de manière à ce que vous puissiez régler la durée de la coupure de 12 volts avant de l’éteindre.


Un champ de vision suffisamment large : Vous verrez des caméras avec un champ de vision de seulement 90 degrés, mais vous pourrez mieux voir ce qui vous entoure si vous allez sur 120 à 140 degrés. Certains appareils photo offrent des objectifs de 160 à 180 degrés. Notez que plus le champ de vision est large, plus la distorsion en œil de poisson est importante, et plus le traitement nécessaire pour compenser est important.
Enregistrement vidéo de jour et de nuit (la qualité de nuit est une grande variante)


L’éclairage infrarouge est important si vous voulez assurer une bonne capture des événements nocturnes dans l’habitacle de votre véhicule.
Stockage sur carte microSD. Les caméras de tableau de bord plus chères sont équipées d’une carte de stockage. Certaines sont fournies avec des cartes plus grandes, et certains modèles économiques n’en ont pas. Il existe souvent des offres groupées avec la carte. Une caméra dont nous avons connaissance, la Owl, opte pour un stockage interne câblé.


GPS : cette fonction pourrait être le point de basculement si vous utilisez votre vidéo capturée pour résoudre un litige. Le filigrane de la vidéo est courant, mais lorsqu’il est intégré à la vidéo, les informations GPS sont également très utiles pour cartographier vos déplacements. Le GPS permet également de régler automatiquement l’heure dans les meilleures caméras.
Surveillance du stationnement : Cela peut signifier deux choses. Faire fonctionner la caméra du tableau de bord en continu en mode de faible fréquence d’image pour économiser l’espace de la carte et la batterie, ou bien la faire fonctionner en mode veille et la réveiller lorsqu’un mouvement ou des forces g sont détectés. Nous avons examiné des caméras (VaVa) qui ont une batterie assez grande pour surveiller la voiture avec le 12 volts éteint pendant plusieurs jours, mais la plupart des caméras nécessitent une source constante de 12 volts. (Voir ci-dessus).


Support à double canal : C’est ce dont vous aurez besoin si vous voulez faire fonctionner les caméras avant et arrière, ou les caméras intérieures (vue de l’habitacle). Les caméras intérieures sont généralement situées sur la caméra du tableau de bord, mais les caméras arrière sont séparées et nécessitent un câblage supplémentaire.


Le HDR (high dynamic range) n’est pas nécessaire, mais permet d’obtenir des images plus détaillées grâce à un meilleur contraste. Elle indique aussi généralement des couleurs plus riches qui font partie du mouvement, si elles ne sont pas strictement liées.


WDR (large gamme dynamique) est très similaire à ce qui précède, sauf qu’il ne fait généralement référence qu’à la couleur et non au contraste.
La connectivité téléphonique n’est pas essentielle, mais elle peut faciliter le déchargement de la vidéo et la configuration de la caméra du tableau de bord.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *